4 jours à Palerme, en Sicile

Tout démarre d’une discussion avec une copine, autour d’un verre: « Bon, il faut qu’on reprenne nos périples ensemble! On part où et été? » Vous savez, ce choix de destination qui se détermine après quelques coups d’oeil sur Google Maps tout en guettant les billets d’avion les moins chers. Et c’est ainsi que nous sommes parties 4 jours à Palerme, en Sicile. La deuxième destination italienne de l’année, après Rome. Vous pouvez d’ailleurs en savoir plus sur cette vadrouille ici.

Nous sommes parties du 07 au 10 juillet 2022 et je vais vous raconter ça.

JEUDI 07 JUILLET

Nous avons pris l’avion au départ de Lyon Saint-Exupéry. Le vol est passé relativement vite puisque c’était environ 1h40. Une fois sur place, nous avons pris la navette qui relie l’aéroport au centre-ville en une petite heure. Je conseille de prendre le billet aller-retour, cela revient à 10 euros pour un adulte.

Dès notre arrivée en centre-ville, nous rentrons dans le vif du sujet: allons déguster une bonne pizza! Et quelle pizza! L’adresse que nous avons testée ce soir-là était clairement la meilleure du séjour. Il s’agit de Arte e Tradizione. Pourtant, l’arrivée dans le quartier (Kalsa, le plus ancien de la ville) ne m’avait vraiment pas convaincue, je l’ai trouvé très sale…

Nous nous sommes vraiment régalées! L’offre est grande et j’ai opté pour la pizza « L’Emiliana »: base tomate, mozzarella, pesto de pistache, tomates séchées, mortadelle, crème balsamique et parmesan. C’était divin!! D’ailleurs leur pâte à pizza ont des pointes d’agrumes (j’ai pris sans mais pour avoir goûté avec, c’est subtil et très bon).

Adresse: Arte e Tradizione, Via Santa Teresa 2

Puis nous rejoignons notre Airbnb. Le lien ne parait malheureusement plus disponible mais je recommande vivement le quartier pour se loger. Il était dans le centre historique et cela nous a permis de relier tous les points facilement, ce qui n’est pas négligeable. En effet, les transports en commun à Palerme ne sont pas du tout développés comme chez nous. En fait , nous avons tout fait à pied (ou en trottinette!).

VENDREDI 08 JUILLET

Nous commençons la journée par la visite de la cathédrale de Palerme qui se situe à deux pas de notre Airbnb!! Construite à la fin du XIIème siècle sur le site d’une ancienne mosquée, c’est un véritable chef d’oeuvre arabo-normand. Dedans eu lieu le couronnement du premier roi de Sicile, Roger II, dont le tombeau est aujourd’hui présent dans la cathédrale ainsi que celui de l’empereur Frédéric II et Sainte Rosalie, Patronne de Palerme. On y trouve également différentes chapelles et une crypte.

J’ai trouvé cette cathédrale vraiment remarquable, d’autant plus à l’extérieur mais aussi… sur les toits! Rendez-vous à la journée de Samedi pour découvrir cela!

Bon, mais une bonne journée ne commencerait quand même pas par un bon petit déjeuner! D’habitude peu emballée à l’idée de prendre un repas à côté d’un lieu très touristique, cette fois-ci j’ai fait exception… pour les 3 matins ! Nous avons trouvé un petit café face à la cathédrale. Il ne payait pas de mine mais proposant des petits déjeuners à la fois bons et peu onéreux.

Mention particulière à la spécialité sicilienne: la « brioche col tuppo » ou la brioche remplie de glace!!! Le nom est tiré du chignon bas que portaient autrefois les femmes, le « tuppo » en dialecte.

Adresse du petit déjeuner: Bar Marocco, Via Vittorio Emanuele, 494

Une fois rassasiées, nous nous dirigeons vers le marché populaire et le plus vieux de Palerme, le marché Ballaro. Il s’agit d’un marché principalement alimentaire, beaucoup de fruits et légumes, de poissons mais aussi des plats typiques.

J’avoue que je ne m’attendais pas vraiment à ça. Ce n’est pas le monde qu’il attire qui m’a surprise ni même les nombreux vendeurs qui vous achalandent en criant mais plutôt les conditions d’hygiène. Les fromages et les plats préparés présentés à même les bancs sous 35 degrés, les nombreuses mouches sur les poissons directement sur l’étal aussi, et non dans de la glace, etc. Pour autant, je pense que c’est propre à leur culture et cela fait donc partie du voyage !

Pour le déjeuner, nous prenons à emporter chez un traiteur proposant des plats typiques, faits maison et très bons. Je recommande de goûter les arancinis, ces boules de riz frites ou encore les différents plats à base d’aubergines, spécialités siciliennes.

Pour l’après-midi, nous avions réservé une jolie escapade en bateau pour découvrir des paysages moins urbains et prendre de bons bains pour se rafraichir! Il s’agissait de la compagnie « Seica Boat », très familiale puisqu’il s’agit d’un couple qui a définitivement posé ses valises sur son bateau. Nous étions seulement 8 participants, ce qui gardait ce côté intimiste.

D’une durée de 5 heures, notre virée était vraiment très sympa. Nous avons commencé par les plages de Mondello dont les eaux turquoises ne nous ont pas laissés indifférents. La réserve naturelle de Capo Gallo était l’étape suivante avant de finir par Grotta della Regina (Grotte de la Reine), laquelle on a pu rejoindre à la nage et admirer ses reliefs et ses eaux venant tout droit du Mont Pellegrino.

La virée en bateau s’est achevée par un apéro, à la golden hour … c’était magique! Nous y avons d’ailleurs rencontré un couple parisien en voyage de noces. Ah le charme des voyages!

Nous terminons la soirée dans un restaurant bon mais dont le nom m’a échappée puis par une excellente glace chez Al Cassaro, Via Vittorio Emmanuele. Il s’agit d’une longue rue palermitaine dotée d’une riche histoire.

SAMEDI 09 JUILLET

Après un bon petit déjeuner au même endroit que la veille, on retourne à la cathédrale, cette fois-ci pour prendre un peu de hauteur. Il vous faudra payer 7 euros mais ça en vaut clairement le coup. 100 marches plus tard, vous dominerez Palerme avec une incroyable vue à 360 degrés sur les toits, les nombreuses églises, la mer. Cela permet aussi d’admirer de plus près l’architecture du monument. C’était vraiment magnifique !

Nous faisons ensuite un petit tour dans les Jardins de la Villa Bonanno, menant jusqu’au Palais des Normands. C’est un ancien palais arabe modifié par les Espagnols au XVIème siècle avant de devenir l’Assemblée régionale sicilienne actuelle. Il est conseillé de visiter la chapelle palatine (nous n’avons malheureusement pas eu le temps).

Après un déjeuner peu fameux, nous nous perdons dans le dédale des rues afin d’en découvrir plus sur les places, les monuments, les architectures. Nous découvrons ainsi mieux la Via Maqueda et ses commerces, la Via Vittorio Emmanuele tout aussi commerciale. Nous découvrons aussi ses Quattro Canti, la Piazza Pretoria ou encore « Place de la Honte ». cette dernière présente une fontaine implantée initialement à Florence avant de rejoindre Palerme au XVIème siècle. La place fût surnommée la Place de la Honte car des soeurs vivant tout près étaient scandalisées par la nudité des statues présentes. Elles cassèrent alors le nez de chacune.

Enfin, on découvre le magnifique théâtre de Palerme… Je n’en dis pas plus, la visite est prévue le lendemain.

Théâtre Massimo

Un autre très bon glacier: Terzo Cercchio

Pour clore cette jolie journée, nous dînons au restaurant avec le couple rencontré la veille. Nous sommes allés chez Grano Granis Trattoria, un petit restaurant typique très bon!

Adresse: Grano Granis Trattoria Via Salvatore Spinuzza, 33

Gnocchis alla Sorrentina

DIMANCHE 10 JUILLET

Notre dernier jour sicilien est déjà arrivé !

Après avoir rendu notre Airbnb et pris notre petit déjeuner dans notre « cantine », nous commençons notre virée par la visite d’un monument absolument incroyable: le Théâtre Massimo. Concernant l’entrée, on ne peut le découvrir qu’en prenant un billet pour la visite guidée de 30 minutes (hormis pour les spectacles, bien sûr!). Les tarifs sont de 10 euros ou 5 euros pour les moins de 26 ans. Vous pouvez prendre vos tickets ici.

Ouvert en 1897 après plus de 20 ans de travaux, le théâtre Massimo est le premier opéra d’Italie et troisième du monde après le Palais Garnier de Paris et l’Opéra de Vienne. Nous avons visité différentes pièces. La salle de spectacle est évidemment la plus admirable avec ses 1300 places et son décor à couper le souffle.
Je recommande vivement cette visite (anglais/italien) à la fois courte, intéressante et durant laquelle on en prend plein les yeux.

Nous continuons à remplir notre jauge de culture en découvrant l’église della Martorana, église du XIIème siècle en croix grecque. Elle concurrence bien le monument précédent en terme de beauté! Je n’ai pu m’avancer car une messe avait lieu mais à peine entrés on est déjà ébahis par l’architecture et les différentes peintures.

Nous terminons notre périple par le marché aux puces de la Piazza Marina. Il a lieu tous les dimanches. Au centre, dans le Jardin Garibaldi, on peut admirer un ficus géant et très ancien.

Que serait un vrai séjour italien sans pâtes à la carbonara? Pour finir sur une note gourmande, nous déjeunons au restaurant Canopia, dont la décoration est très charmante et raffinée!

CONCLUSION DE CETTE VADROUILLE À PALERME

Ces 4 jours à Palerme m’ont permis de découvrir une ville riche historiquement parlant, avec de nombreux édifices remarquables, des rues où la vie grouille à toute heure du jour ou de la nuit, une architecture qui ne fait pas de doute sur le fait d’être en Italie. Pour autant, je dois avouer que j’ai trouvé la ville extrêmement sale, des déchets jonchant les rues, des bâtiments peu entretenus alors que leur potentiel est immense. Même les villes alentours paraissaient délabrées. Enfin, j’avais trouvé qu’à Rome la circulation y était dangereuse: finalement, je trouve cela bien pire à Palerme.

Bien évidemment, je ne regrette en rien la destination car j’y ai beaucoup découvert et appris et j’en ai de magnifiques souvenirs.

Et maintenant, quelle est la prochaine destination? Quelque chose me dit que la semaine suivante se passait aussi en Italie … Affaire à suivre, donc!

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Super travail bravo

    1. Merci beaucoup! 🙂

Laisser un commentaire