Le Stade Olympique berlinois

En lisant ce titre, on se doute bien que je ne suis pas allée visiter ce stade de mon plein gré … et pourtant, j’ai vraiment beaucoup aimé!

Allez, c’est parti pour un p’tit tour de l’Olympia-Stadion! Ayant reçu une réponse positive suite à leur demande pour organiser les Jeux Olympiques de 1936, l’Allemagne doit alors adapter ses infrastructures. C’est ainsi qu’elle construit ce stade de 100.000 places (75.000 aujourd’hui), en seulement deux ans et demi, réunissant 2500 ouvriers.

Comme on peut le voir sur les photos, une ouverture carrée a été créée, au travers de laquelle on peut voir une haute tour. Celle-ci se nomme la Tour du Führer, en référence bien sûr à A. Hitler, alors chancelier de l’Allemagne à cette époque. A l’intérieur se trouvait la cloche, utilisée pour les épreuves. Quant à l’ouverture, c’est ici qu’était disposée la flamme olympique.

De 2000 à 2004, le stade a subi quelques rénovations, pour un montant de 250 millions d’euros! On y trouve maintenant de nombreux restaurants, bars, boutiques. La piscine olympique, elle, a été transformée en piscine municipale, accessible à tous. Une salle de restaurant du stade, sur plusieurs étages, est dédiée à l’athlète Jesse Owens.

Pour la petite histoire, Jesse Owens est un athlète américain noir ayant gagné quatre médailles d’or pendant les Jeux Olympiques de Berlin. Vivant à cette époque dans une Amérique ségrégationniste, il reçoit la médaille Pierre de Coubertin, reconnaissant ses exploits, seulement dix ans après sa disparition, à titre posthume donc. Il est vu aujourd’hui comme un héros, ayant défié le régime allemand de 1936 et le racisme américain. †

Aujourd’hui le stade accueille les matchs de football, de l’équipe berlinoise Herta notamment mais pas seulement. Il y a également eu la finale de coupe d’Allemagne (der DFB-Pokal), les championnats du monde d’athlétisme en 2009 et de nombreux concerts, dont celui de Metallica deux jours avant la visite.

Pour conclure, on découvre également les loges VIP et les vestiaires de la Herta, plutôt modestes et « sans chichi ».

Encore une fois, j’ai pu découvrir un lieu enrichissant et chargé d’histoire. Plus les semaines passent et plus les différentes facettes de Berlin se dévoilent. Cette ville est si diversifiée!

« Olympia-Stadion Berlin ». Et merci à Lilian d’être venu me voir à Berlin !!!

« We all have dreams. But in order to make dreams come into reality, it takes an awful lot of determination, dedication, self-discipline, and effort. »

Jesse Owens

Laisser un commentaire